Ingénierie et Santé

Ingénierie et Santé

Saviez-vous que le premier prix Nobel de Physique, en 1901, a été attribué au physicien allemand Wilhelm Conrad Röntgen pour son invention de la radiographie à rayons X ? Plus récemment, des physiciens, ingénieurs ou mathématiciens ont reçu le prix Nobel de Physiologie ou Médecine, généralement attribué à des médecins ou à des biologistes : Cormack et Hounsfield en 1979, pour l’invention de la tomographie à rayons X; Mansfield et Lauterbur, en 2003, pour l’invention de l’Imagerie par Résonance Magnétique.

La rencontre entre le monde du médical et celui de l’ingénierie a souvent produit de semblables « success stories ». Les hôpitaux modernes regorgent de sophistications technologiques, depuis les dispositifs d’imagerie jusqu’aux systèmes informatiques.

Néanmoins, l’interaction entre le médical et l’ingénierie est encore largement sous-exploitée. Ceci est dû, entre autres, à des cursus de formation différenciés, ainsi qu’à la difficulté pour l’ingénieur de saisir toute la complexité du monde médical : multiplicité des acteurs, centralité du facteur humain, variabilité et dynamique inhérente au vivant…

L’objectif principal de la thématique IES « Ingénierie & Santé » est de favoriser les rapprochements entre ces deux mondes, celui des médecins-biologistes et celui des ingénieurs, en partant de ce qui les relie : la méthode scientifique.

Organisation des parcours

Ce rapprochement se fait, d’abord, par un tronc commun composé entièrement de matières médicales (anatomie, physiologie, imagerie, éthique médicale, outils statistiques) et de deux périodes en immersion à l’hôpital, une semaine dans un service hospitalier et une semaine sur un plateau technique (imagerie, pharmacie, laboratoire de recherche).

La thématique se décline en deux parcours – « Conception-Soin-Produit » (CSP) « Organisation-Soin-Patient » (OSP) – tous deux centrés sur l’acte de soin, au bénéfice du patient.

En choisissant l’un de ces parcours, les étudiants ne se limitent pas au périmètre de l’hôpital, mais ont des opportunités au sein des grands groupes et des startups du domaine de la santé, un secteur actuellement en pleine expansion.